logo-s StartiVia


La formation des demandeurs d’emploi

500 000 formations supplémentaires pour les demandeurs d’emploi, c’est ce qu’a promis (et mis en place) le gouvernement Hollande. Avec cette ouverture, l’accès à la formation des chômeurs n’est plus une utopie. Bien que ces nouvelles formations représentent une vraie opportunité, il est parfois difficile de s’y retrouver entre les organismes, le financement et le statut. Concrètement, comment se former lorsqu’on est demandeur d’emploi ?

Quels sont les dispositifs de formation ?

Chaque statut bénéficie de ses propres dispositifs :

  • Si vous êtes demandeur d’emploi : pensez au Contrat de Professionnalisation, au Compte Personnel de Formation ou à l’Aide Individuelle à la Formation.
  • Si vous obtenez une promesse d’embauche : regardez du côté de l’Action de Formation Préalable au Recrutement ou de la Préparation Opération à l’Emploi.
  • Si vous avez moins de 25 ans : de nombreux dispositifs existent pour vous comme le Contrat d’Insertion dans la Vie Sociale ou Emploi d’Avenir.
  • Si vous rencontrez des difficultés sociales, tournez-vous vers le Contrat Unique d’Insertion.
  • Si vous faites suite à un licenciement, à vous le Contrat de Sécurisation Professionnelle.

Pour en savoir plus sur votre cas et vos possibilités, rendez-vous ici.

Focus sur l’Aide Individuelle à la Formation

L’AIF complète l’aide dispensée par votre OPCA pour vous permettre d’accéder à une formation plus coûteuse que celle financée par le premier organisme. Grâce à ce principe, vous pouvez accéder plus facilement à la formation de votre choix et trouver le centre qui vous convient.

Quels sont les financements ?

Au Pôle Emploi, on distingue deux statuts et donc, deux financements :

Si vous êtes bénéficiaire de l’Allocation d’aide au Retour à l’Emploi, vous pouvez prétendre à l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation.

Si vous n’y bénéficiez pas, n’hésitez pas à regarder du côté de l’indemnisation ASP. Celle-ci est délivrée sous certaines conditions, il faut donc vous renseigner auprès de votre conseiller Pôle Emploi.

Pour les organismes régionaux, ils fonctionnent au cas par cas. Il faudra donc voir avec le vôtre pour connaître les financements qui vous sont proposés.

Dernier conseil : pensez bien à faire le distinguo entre le financement de votre formation et votre indemnité. En effet, selon votre cas, votre organisme de prise en charge financera soit votre formation, soit votre indemnité, soit les deux.

Comment choisir son organisme de formation ?

Nous parlons ici des organismes privés. Chaque demandeur d’emploi est soumis à différentes contraintes. Pensez à un organisme capable de s’adapter à vos besoins, la flexibilité est essentielle ! Selon la formation que vous choisissez, réfléchissez également à sélectionner le centre qui délivre la formation la plus adéquate à vos attentes. Pour finir, sachez que la formation individuelle, à l’instar de celle que délivre Startivia, est toujours plus efficace.

Ce récapitulatif vous aide afin de mieux définir votre profil et vos droits à la formation. N’oubliez pas de bien vous renseigner sur l’adéquation entre le centre de formation et vos besoins. Après ce rapide calcul, vous avez toutes les clés en main pour (ré)intégrer le marché de l’emploi !

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à consulter les autres articles de notre blog !

Article rédigé par Raphaële Champ.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *